Un régime sans gluten et sans lactose.

cake au pépites de chocolat

Gâteaux Greenberry sans lactose ni gluten.

Pourquoi suivre un régime sans gluten et sans lactose ?

Si vous êtes sensible au gluten, ou si on vous a diagnostiqué la maladie cœliaque, ne vous affolez pas. Changer de diète peut vous sembler extrêmement difficile: il n’en est rien. Vous trouverez sur Greenberry.fr de nombreux articles pour vous orienter.
Si vous souffrez de maladie cœliaque, vous n’avez hélas pas le choix. Vous devez éliminer tous les aliments contenant du gluten.
Si vous êtes simplement sensible au gluten, la meilleure règle est de changer progressivement de régime alimentaire. Des millions de personnes ont réussi à devenir végétariens ou végétaliens, ou à adopter un régime sans farine de blé, de seigle, d’orge ou d’avoine. Vous y parviendrez aussi. Jusqu’à maintenant, par habitude, vous ne regardiez que les aliments auxquels vous étiez habitué. Le régime sans gluten vous tend les bras!

Désormais, vous regarderez une quantité impressionnante d’autres aliments, sains et goûteux.
Pour un régime sans lactose, cela semble relativement simple. Il suffit de s’abstenir de boire du lait, et de ne plus manger de la crème fraîche, du fromage blanc et des gâteaux ou du pain contenant du lait. Toutefois, certaines personnes allergiques ou sensibles au lactose peuvent manger des fromages affinés. Demandez conseil à votre diététicien.
En réalité, la seule solution est de lire les étiquettes. De nombreux produits issus de l’industrie laitière se retrouvent dans les préparations alimentaires, notamment sous forme de lait en poudre. Vous pouvez trouver des dérivés du lait dans la charcuterie, les pâtes à tartiner, les conserves, les pains spéciaux industriels, les biscuits, les sauces…

12 habitudes faciles à acquérir pour un régime sans gluten et sans lactose.

1 – Lisez les étiquettes.

La composition doit vous signaler la présence d’un allergène, ou si le produit contient du gluten ou des traces de gluten. Si le produit ne porte pas le label “sans allergènes”, il contient probablement du gluten, du lactose, et d’autres produits potentiellement allergènes. À noter qu’un produit peut être bio et contenir du lactose ou du gluten, ce sont des étiquetages différents. Si le produit porte l’étiquette “vegan”, il ne contient pas de lactose ni de sous-produits animaux, mais peut éventuellement contenir du gluten. Les étiquettes sont cumulatives : ainsi, un produit peut être bio, végane, sans allergènes, sans gluten, et même halal ou casher.
Les produits importés présentent généralement les mêmes garanties, puisqu’ils sont vérifiés par des laboratoires européens.

  • 2 – Qui a dit que vous étiez privé ? 
    Un régime sans gluten et sans lactose n’est pas synonyme de frustration. Vous mangerez vos plats habituels, mais fabriqués avec des ingrédients différents. Dans les boutiques diététiques ou en ligne, vous trouverez du pain, des pâtes, des biscuits, des céréales, des gâteaux et des pâtisseries sans gluten.Plusieurs plantes et céréales sont naturellement sans gluten, comme le quinoa, le teff, le millet, le pois chiche, le sarrasin, le maïs, le riz, et les pâtes blanches chinoises à base de riz, comme les cheveux d’ange. Avec un peu d’entraînement, vous pourrez réaliser de délicieux repas sans gluten ni lactose, de l’entrée au dessert en passant par le plat de résistance.
  • 3 – Votre créativité va s’épanouir encore plus !
    Pensez aux fruits et aux légumes, à la viande, aux poissons, à la volaille, aux œufs… Vous pourrez tester de nouvelles recettes, innover dans les mélanges de farines sans gluten, goûter des céréales que vous aviez ignorées ou négligées… et découvrir des goûts très appréciables.
    Si vous avez opté pour l’alimentation végane, vous trouverez de très nombreux produits bio sans aucun sous-produit animal. L’étiquetage de ces produits est “vegan” ou “végane”.
  • 4 – Vous ferez encore la fête !
    Certains gâteaux et pâtisseries sont garantis sans allergènes. Le vin, le cidre, les alcools ne contiennent pas de gluten ni de lactose. En revanche, la bière, blonde ou brune, peut contenir du gluten. On trouve désormais des bières dont on a extrait le gluten, mais n’achetez que les bières portant le label certifié sans gluten ni allergènes.
  • 5 – Restez prudent, notamment devant les sauces, qui sont des pièges à gluten et à lactose. Ne consommez que des sauces sans allergènes, ou apprenez à les faire vous-même, ce n’est pas très compliqué.
  • 6 – Soyez prudent vis-à-vis de la restauration collective.
    Même si on vous garantit un produit sans gluten et sans lactose, il est probable qu’il aura été contaminé et en contiendra des traces. De toute façon, vous le savez, les restaurants fast-food ne sont pas appropriés pour les personnes qui souhaitent rester minces et en bonne santé…
  • 7 –Méfiez-vous des cocktails et des “pots” entre amis.
    Les biscuits apéritifs peuvent contenir plusieurs allergènes, comme des cacahuètes, du lactose, du gluten… Au besoin, apportez votre propre paquet sans allergènes, et ne consommez aucune boisson suspecte. Méfiez-vous notamment de la bière, des sodas, et des nectars de fruits.
  • 8 –Votre vie sociale est maintenue !
    Au début, vos amis seront un peu surpris de vous voir apporter votre repas lors d’une invitation. Prévenez vos hôtes à l’avance, pour ne pas froisser leur sensibilité. C’est parce que, socialement, la maladie cœliaque ou l’intolérance au gluten ne sont pas aussi connues que le diabète. Personne ne s’étonne de voir un diabétique s’abstenir de sucre et se faire des piqûres d’insuline chaque jour. Bientôt, personne ne s’étonnera de voir une personne sensible au gluten sélectionner avec soin les aliments qu’elle consomme.
  • 10 – Le repas familial est maintenu !
    Pour les raisons précédemment évoquées, le risque est la contamination. Si vous préparez des plats avec gluten et lactose, et qu’ensuite vous préparez des plats sans gluten ni lactose, il suffit de bien nettoyer le plan de travail et les ustensiles de cuisine. Vous pourriez par exemple acheter un second grille-pain, réservé au pain sans gluten ni lactose. De même, vos pâtisseries sans gluten doivent être mises au réfrigérateur dans une boîte fermée, isolée des autres aliments.
  • 11 – Rapprochez-vous de la nature.
    Si vous consommez du bio, vous réduisez considérablement la quantité de pesticides et autres polluants ingérés. Pour être bons, les produits n’ont pas besoin de contenir une liste interminable d’ingrédients. Des choses simples, avec de bons produits, comme le faisaient nos grands-mères. Et comme le chantait Jean Ferrat, ce mode de vie “faisait des centenaires à ne plus que savoir en faire”.
  • 12 –Non, vous n’êtes pas seul au monde !
    Sur les réseaux sociaux, sur les forums, dans les boutiques diététiques, ou dans des conférences, vous pouvez rencontrer des personnes souffrant d’une intolérance au gluten ou au lactose. C’est l’occasion d’échanger vos expériences, vos recettes et vos bonnes adresses, et, pourquoi pas, de vous faire de nouveaux amis.

 

Greenberry Team

 

“Greenberry.fr est une pâtisserie artisanale en ligne. Nos spécialités : les gâteaux sans allergènes, sans gluten, sans lactose, et sans œufs. Nous proposons également des pâtisseries bio, véganes, halal et casher. ”

 

Retrouvez nos autres articles en rapport avec les regimes sans gluten ou vegan:

×
Besoin d'être contacté ?
Fermer

Pin It on Pinterest