Un régime demi-végétarien, c’est quoi ?

regime-semi-végétarien

Un régime demi-végétarien, en attendant de devenir végétarien ?

Un régime demi-végétarien, c’est quoi ? La différence entre un régime semi-végétarien et un régime végétarien.

En fait, nous sommes tous naturellement semi-végétariens, ou flexitariens (ou semi-végétariens) : la plupart des gens consomment un peu de tout, selon l’endroit où ils habitent et leurs moyens financiers. Il existe des êtres humains qui se nourrissent uniquement de produits d’origine végétale. Une petite minorité se nourrit exclusivement de fruits et de jus de fruits frais. Les frugivores affirment que nous sommes une espèce frugivore, comme nos cousins génétiques les singes.

En revanche, il n’existe pas d’êtres humains se nourrissant uniquement de viande, comme les lions ou les tigres. Cela provoquerait de graves maladies et une mort rapide.

Les végétariens et les végétaliens sont très nombreux dans certains pays comme l’Inde, par des raisons culturelles et religieuses. Dans d’autres pays, le nombre de personnes adoptant un régime végétarien augmente constamment.

Alors quelle est la différence entre un régime alimentaire ordinaire et un régime semi-végétarien ?

Dans un régime alimentaire ordinaire, on mange selon ses envies de la viande, des œufs et du poisson, sans trop se soucier de la quantité. La plupart des gens ne savent pas précisément combien de fois ils consomment ces produits chaque semaine ou chaque mois.

Dans un régime semi-végétarien, il y a une démarche de limitation volontaire. La plupart du temps, la viande, le poisson ou leurs sous-produits ne sont plus consommés qu’une fois par semaine. Lorsque les nouvelles habitudes d’achat et de préparation des repas sont acquises, le poisson ou la viande sont consommés occasionnellement, par exemple pour des fêtes ou des repas familiaux.

L’avantage d’adopter un régime semi-végétarien par rapport à un régime végétarien.

L’avantage d’un régime semi-végétarien, c’est la sensation de conserver sa liberté. Les privations peuvent provoquer une intensification du désir pour l’objet interdit. Mais, au bout de quelques mois, vous constaterez que vous n’avez pas réellement besoin de hamburgers, de pizza à la viande, ou de croquettes de poisson. Il existe de toute façon des hamburgers végétariens, de la pizza végétarienne, des croquettes aux légumes, et des pâtisseries véganes. Les végétariens et les végétaliens ne sont privés de rien.

Au bout d’un an, en constatant que votre corps n’a aucune carence, et que votre forme s’est améliorée, il sera plus facile d’adopter un régime végétarien, ou directement un régime végétalien.
La plupart des végétaliens sont d’abord devenus semi-végétariens, en supprimant progressivement les produits et sous-produits animaux, et en apprenant à les remplacer par d’autres aliments. Puis ils sont devenus végétariens, continuant à manger des œufs et éventuellement du poisson. Enfin, quand ils ont acquis de nouvelles habitudes d’achat, ils sont devenus végétaliens.
Puisqu’une majorité d’entre nous a été nourrie avec de la viande et des produits laitiers, il est logique de passer par une phase de rééducation alimentaire.

Sauf bien sûr, pour raisons de santé. Une personne fréquemment malade devrait sérieusement envisager d’adopter un régime végétarien ou végétalien, ou de changer une partie des aliments à base de viande, d’œufs et de poisson contre des aliments végétariens.

Un végétarien, s’il tombe malade, ne guérira pas en mangeant des plats industriels. Un carnivore, s’il tombe malade, peut améliorer sa santé en adoptant un régime végétarien.

 

Un régime végétarien sans allergènes une fois par semaine.

Par exemple, commencez par le lundi ou le jour qui vous convient mieux. Le lundi est souvent un bon choix, pour éliminer d’éventuels excès du week-end.

Ne consommez ce jour-là que des aliments garantis sans allergènes, et végétariens.

La plupart des restaurants proposent des repas végétariens. En ce qui concerne l’alimentation dans les restaurants d’entreprise, éliminer les allergènes est plus difficile. Les allergènes sont presque toujours présents dans les sauces et les condiments. Et beaucoup de restaurants achètent des plats préparés et livrés sous vide à des entreprises spécialisées. Le nombre d’intervenants pour l’élaboration d’un produit final rend difficile la traçabilité.

Une idée simple, si vous êtes obligé de déjeuner à l’extérieur, c’est d’apporter votre propre sauce dans un flacon. Au début, cela surprendra, mais cela vous fournira un bon sujet de conversation sur l’alimentation sans allergènes, les intoxications alimentaires, les allergies, les régimes détox. Souvenez-vous que, parmi vos interlocuteurs, certains peuvent être allergiques au gluten ou au lactose… et l’ignorer.

Le plus important, si vous respectez une alimentation végétale sans allergènes, c’est de voir comment vous vous sentez le lendemain matin. Si vous vous sentez mal, c’est que votre corps commence à se désintoxiquer. Pourquoi ne pas continuer un jour de plus ?

Souvent, une alimentation déséquilibrée peut masquer une intoxication du foie. Après un régime sans allergènes, le corps est de nouveau capable d’envoyer les bons signaux.

Comment se nourrissent les animaux ?

La dentition de chaque espèce est adaptée à son régime alimentaire. À l’état sauvage, les animaux passent une grande partie de leur temps à chercher de la nourriture. Ils n’en trouvent pas toujours. Ils sont donc contraints de jeûner. Dans les zoos, les fauves ne sont généralement nourris que 6 jours par semaine. Le septième jour, leur système digestif est au repos. Cela leur permet de se désintoxiquer et de rester en forme. S’ils devenaient obèses, ils risqueraient de perdre l’éclat de leurs poils, de ne plus bouger, et de déprimer.

Comment se nourrissaient nos ancêtres ?

La grande majorité de la population était paysanne. Les habitants des villes dépendaient également des paysans, et des jardins maraîchers. La variété de poissons dans les rivières et dans les lacs était très large, et il existait de nombreuses espèces de chaque fruit. Pendant toute la bonne saison, ils recevaient des nutriments très variés.

Pendant la saison froide, les gens étaient contraints de jeûner, ou se contentaient de peu de nourriture.
L’habitude d’une journée végétarienne par semaine aide à éliminer les surplus de graisse, de sucre et de produits chimiques. C’est pour cette raison notamment que les religions respectent des jours maigres, des périodes maigres, ou des périodes de jeûne.

Un régime semi-végétarien pour votre santé.

Certains enfants sont élevés avec un régime carnivore. Ils mangent chaque jour de la viande, ou ce qui ressemble. Pourtant, chacun connaît les risques sanitaires que fait courir l’excès de consommation de viande, d’œufs, de poisson, de laitages, de sucres et de graisses.

Si c’est votre cas, suivre un régime végétarien, du jour au lendemain, peut sembler difficile. Mais qui court le marathon sans entraînement ? Si vous envisagez de devenir végétarien ou végétalien dans les années qui viennent, adopter un régime semi-végétarien est un bon entraînement.

Vous serez surpris du nombre d’aliments pas très sains dont vous pouvez vous passer. Et vous serez surpris du nombre d’aliments sains que vous allez introduire dans votre assiette.
Comment faciliter le passage vers un régime semi-végétarien sain ? Une bonne habitude serait d’éliminer les produits transformés à base de viande ou de poisson.

Par exemple, si vous ne pouvez vous en passer, consommez de la viande, de la charcuterie de qualité ou du poisson. Et bannissez les produits “à la viande”, ou “au poisson” comme les croquettes, les bouchées, les produits panés. Vous mangerez la viande et les éventuels additifs qu’elle contient (selon la façon dont les animaux ont été élevés). Mais vous éliminerez les farines, les sauces, les additifs et exhausteurs de goût dont sont truffés les produits préparés industriellement. Vous ferez probablement des économies. L’importation de produits de différents pays, bruts ou déjà transformés, la préparation et l’emballage dans des cartons colorés ou dans des barquettes, c’est le consommateur qui les paie…

Ne vaut-il pas mieux consommer un vrai steak, un vrai poisson entier, ou une vraie charcuterie artisanale une fois par semaine, plutôt que de consommer des ersatz chaque jour ? N’est-il pas plus sain de consommer une pâtisserie sans allergènes une fois par semaine, que des pâtisseries industrielles au goût artificiel ?

L’alimentation moderne est en partie responsable de maladies comme le cancer, le diabètes, es maladies cardio-vasculaires, ou l’obésité (qui n’est pas une maladie mais qui peut la déclencher). Supprimer la malbouffe au moins une fois par semaine permettrait d’améliorer l’état de santé de la population, à commencer par la vôtre et celle de votre famille.

Un régime semi-végétarien pour la planète.

Imaginez si demain des millions de personnes adoptaient un régime végétarien une fois par semaine. Cela aurait un impact non négligeable pour réduire la pollution et la souffrance animale. Moins d’emballages, moins de transports, moins de produits chimiques utilisés.

Chacun a le pouvoir, en faisant ses courses, ou en choisissant sur le menu d’un restaurant, de réduire l’impact dévastateur de l’industrie alimentaire et chimique, et de l’élevage industriel sur notre planète.

Si vous voulez aller plus loin, vous pouvez décider d’une journée végétalienne par semaine, en supprimant aussi ce jour-là les œufs, les laitages, et les sous-produits d’origine animale. Une journée végétalienne sans allergènes sera excellente pour votre organisme, et sans doute aussi pour votre joie de vivre.

Greenberry Team

“Greenberry.fr est une pâtisserie artisanale en ligne. Nos spécialités : les gâteaux sans allergènes, sans gluten, sans lactose, et sans œufs. Nous proposons également des pâtisseries bio, véganes, halal et casher. ”

 

Voici une liste de tous nos articles relatifs au veganisme:

×
Besoin d'être contacté ?
Fermer

Pin It on Pinterest