Liste des aliments allergènes

Quels aliments contiennent des allergènes ?

liste-aliments-allergenes-malbouffe

La malbouffe peut être dangereuse pour votre santé.

Voici une liste des aliments allergènes, pour faciliter vos choix alimentaires. Il existe différents degrés dans les allergies alimentaires. Une personne peut être légèrement intolérante à certaines substances, fortement intolérante, ou, dans les cas les plus graves, totalement allergique. Nous vous invitons, pour plus de détails sur ces sujets, a vous rendre sur la page des définitions sur la nutrition.

Une intolérance alimentaire provoque une sensation de malaise ou de fatigue, une perturbation du sommeil, ou des troubles digestifs légers et passagers.

Une allergie alimentaire provoque des réactions aiguës, des éruptions cutanées, des troubles digestifs majeurs, parmi d’autres symptômes qui peuvent être encore plus graves.

Si 1 % de la population souffre d’une allergie au gluten, on estime qu’au moins 4 % de la population souffre d’une forme plus ou moins aiguë d’allergie alimentaire. Et c’est encore plus grave pour les enfants : près de 10 % d’entre eux souffrent d’une forme plus ou moins sévère d’intolérance alimentaire.

Pourquoi une telle imprécision des chiffres ? Parce que les allergies alimentaires sont mal diagnostiquées. Les causes d’une allergie alimentaire sont si nombreuses, et si variables selon chaque personne, qu’elles ne sont pas connues avec précision.

En fait, l’étude scientifique des allergies alimentaires ne fait que commencer. Ce que l’on sait, c’est que le nombre de personnes allergiques croit rapidement, de l’ordre de 20 % par an. Les principaux “suspects” sont les industries alimentaires et chimiques, et les différentes formes de pollution des sols, de l’eau et de l’atmosphère.

La plupart des personnes pratiquent une auto-évaluation empirique, en supprimant un produit de leur alimentation pendant un mois par exemple, puis en voyant le résultat. En cas d’intolérance grave, des tests cutanés peuvent être pratiqués par des diététiciens. En revanche, en cas de soupçon d’allergie alimentaire sévère, un test à l’hôpital est le plus approprié.

Si vous soupçonnez que vous êtes intolérant ou allergique alimentaire, sans avoir une idée précise de l’origine de votre allergie, voici une liste des aliments allergènes. Les aliments allergènes sont ceux qui contiennent des substances potentiellement allergènes, c’est-à-dire pouvant provoquer une réaction allergique.

Aliments allergènes :

  • Les œufs : très fréquents dans les plats préparés (frais ou surgelés) et les desserts.
  • Le lait, les protéines de lait, le lactose : produits laitiers, desserts, crèmes glacées, lait concentré, le ghee ou ghi (beurre clarifié), certains de jus de fruit et nectars de fruits, et des plats préparés.
  • L’arachide et ses dérivés, l’huile, la vinaigrette. Présence d’arachide dans une grande quantité de produits industriels. Les plats préparés par des amis, par des restaurateurs, ou les plats cuisinés industriels, sont hautement susceptibles de contenir de l’arachide. La prudence s’impose si vous vous sentez lourd après les repas, ou si vous avez des boutons ou des problèmes de digestion. L’arachide est également omniprésente dans l’industrie de la restauration rapide (fast-food) : hamburgers, nuggets, manchons de poulet panés, chips, frites, salades, et dans les sauces qui les accompagnent.
  • Les cacahuètes : présentes dans l’huile d’arachide, les mélanges apéritifs, dans le beurre de cacahuète bien sûr, mais également comme complément ou exhausteur de goût dans des conserves et des préparations alimentaires. Une allergie aux cacahuètes peut avoir des conséquences fatales. Un diagnostic médical s’impose.
  • Les sauces : la vinaigrette contient de l’huile d’arachide. Mais d’autres sauces peuvent provoquer des allergies alimentaires : la sauce blanche, la sauce béchamel, la sauce tomate, le ketchup, la mayonnaise, l’aïoli, la sauce aigre-douce, les sauces épicées, etc. Les sauces fabriquées industriellement peuvent contenir des sulfites, du gluten, ou d’autres substances potentiellement allergènes.
  • Les additifs : il existe un grand nombre d’additifs issus de l’industrie chimique. Leurs effets à long terme sur la santé sont mal connus. Cela inclut les épaississants comme l’amidon modifié, les acidifiants, les exhausteurs de goût, les stabilisateurs, les colorants et les conservateurs. Certains produits contiennent du glutamate (cuisine chinoise notamment) ou de l’aspartame (desserts industriels). Les petits cubes de bouillons concentrés, ou les sauces liquides à goût de viande, peuvent également contenir des allergènes. D’une manière générale, soyez prudent devant les étiquettes contenant des mots “scientifiques”. Ces mots ne permettent guère d’identifier le contenu : hydro-propyle, mono-sodium, gluconate ferreux, anhydride sulfureux, acésulfame de potassium… En cas de soupçon d’allergie alimentaire, optez pour des produits certifiés bio et sans allergènes.
  • Les fruits à coque dure : les noix, les amandes, les noisettes, les noix de pécan (pacane), les noix de cajou (anacardier), les noix de macadamia (utilisées notamment dans les confiseries), et les pistaches. Il existe également un soupçon sur les noix de muscade et les pignons. En cas de risque d’allergie alimentaire, supprimez tous les fruits à coque dure pendant un mois. Refusez tous les biscuits apéritifs, et supprimez l’huile de noix et l’huile d’amande.
  • Le céleri. Parce qu’il est astringent, il peut être utilisé comme exhausteur de goût dans les préparations alimentaires. Le céleri peut être allergène pour certaines personnes.
  • Les sulfites. Le sulfite est le sel de l’acide thiosulfurique ou de l’acide sulfureux. Utilisé fréquemment comme exhausteur de goût.
  • La moutarde et les produits à base de moutarde. La moutarde contient des sulfites. Il faut donc la supprimer si vous êtes allergique, et supprimer les hot-dogs et les hamburgers industriels. Même si vous renoncez à la moutarde et à la sauce, les préparations sont réalisées dans un milieu largement imprégné d’huile, de gluten et d’autres allergènes. Donc votre repas peut avoir été “contaminé” pendant sa fabrication.
  • Les crustacés et les produits dérivés. Cela inclut les moules, les crevettes, les clams, les bigorneaux, les coquilles Saint-Jacques, les langoustes, les homards, les huîtres et la sauce d’huître, etc.
  • Les poissons et les produits dérivés. Cela inclut tous les poissons, mais aussi les surimis, les bâtonnets de poisson, les produits susceptibles de contenir de la farine de poisson, et les sardines et anchois en conserve. Mais aussi le nuoc-mâm (fabriqué à base d’anchois).
  • Le soja. Le soja se présente sous différentes formes, selon sa variété. Cela inclut notamment l’huile de soja, la sauce au soja, le lait de soja, les biscuits au soja et le tofu. Beaucoup de végétariens utilisent le soja à la place de la viande. Cela ne présente aucun inconvénient, bien au contraire… sauf si vous présentez une intolérance au soja. À noter que sur les étiquettes de produits étrangers, le soja peut être écrit soya ou soy bean.
  • Les céréales peuvent déclencher différents types d’allergie, selon la sensibilité de chacun. Les personnes intolérantes au gluten doivent éviter le blé, donc les pâtisseries à base de blé et les viennoiseries, mais aussi toutes les tartes, les tourtes, les biscuits, la plupart des gâteaux, certaines boissons industrielles et certains alcools. Mais également les biscottes, le boulgour, la semoule à couscous et le taboulé… Une allergie au gluten peut aussi être déclenchée si vous consommez de l’orge, des flocons d’avoine, de l’épeautre, du kamut ou du seigle (pain de seigle ou contenant de la farine de seigle). Le gluten peut également être présent dans les préparations chocolatées et bien sûr dans les mélanges de céréales de type muesli. Les céréales, omniprésentes dans l’alimentation, peuvent être remplacées par des préparations à base de farine sans gluten.
  • Le sésame est présent dans le pain au sésame, dans des biscuits, des pâtisseries, le pain à hamburger et le pain à pita. Le sésame est très utilisé dans les pâtisseries maghrébines, méditerranéennes et moyen-orientales, mais aussi dans le halva, des bonbons, des friandises et des barres chocolatées. Le sésame peut également être présent dans les chiche kebabs et les doner kebabs.
  • Le lupin. Le lupin est une plante herbacée produisant des épis, dont on extrait de la farine. Le lupin est susceptible de provoquer des réactions allergiques.
  • Enfin, les mollusques de terre ou de mer, comme les escargots, les calamars, les encornets, et les concombres de mer.

Autres produits potentiellement allergènes :

En cas d’intolérance grave, évitez les cosmétiques pouvant contenir des allergènes, certaines huiles de bains, certains shampooings, certains savons, certaines crèmes de soin, et certains médicaments. L’étiquette vous renseignera sur leur composition. Si vous ne parvenez pas à la comprendre entièrement (ce qui est logique si vous n’êtes pas diplômé en chimie), demandez conseil à votre pharmacien.
Enfin, les aliments pour animaux domestiques peuvent contenir de la farine de céréales ou de la farine de poisson, des arachides, ainsi que d’autres produits de la liste ci-dessus. Maniez-les avec prudence, car le contact avec la peau suffit parfois à déclencher une réaction allergique.

Pas d’excès de prudence en cas d’allergie alimentaire.

En voyant la liste ci-dessus, on pourrait être effrayé. Mais il n’est pas nécessaire de manger la peur au ventre ! Simplement, il faut vérifier si vous êtes allergique à un aliment. Vous ne serez pas allergique à la liste complète des aliments allergènes.

D’autres causes peuvent provoquer ou amplifier des allergies, comme une fatigue générale, un stress important, et la pollution atmosphérique.

Il est donc nécessaire de faire un auto-bilan, en supprimant un ou plusieurs produits pendant un mois. Lorsque vos soupçons se portent sur un aliment ou un groupe d’aliments, consultez un diététicien ou un nutritionniste. S’il diagnostique une intolérance alimentaire ou une allergie alimentaire, un test à l’hôpital pourra le confirmer ou l’infirmer.

En France et dans d’autres pays, les allergies alimentaires sont reconnues comme des maladies. Certains produits peuvent être remboursés par la Sécurité Sociale, au même titre que des médicaments.

Et heureusement, pour la plupart des produits alimentaires potentiellement à risque, il existe une alternative. Greenberry a rédigé un ebook sur le sujet : “La liste des aliments allergènes, et par quoi les remplacer ?”. Cet ebook liste les intolérances au lactose ou au gluten, et également les allergies déclenchées par inhalation, comme les allergies au pollen, aux poils ce chat ou aux acariens. Cet ebook explique aussi les différents symptômes et les solutions à adopter. Certaines allergies durent hélas toute la vie, mais il existe des allergies et des intolérances dont on peut guérir en adoptant un régime alimentaire sans allergènes.

Présenté sous forme de tableaux très clairs, “La liste des aliments allergènes, et par quoi les remplacer ?” vous permettra de choisir les aliments les plus sains pour vous et vos enfants, et de savoir quelles précautions prendre dans des environnements à risques.

Si vous vous inscrivez à notre mailing-liste, nous serons heureux de vous l’envoyer gratuitement.

Greenberry Team

“Greenberry.fr est une pâtisserie artisanale en ligne. Nos spécialités : les gâteaux sans allergènes, sans gluten, sans lactose, et sans œufs. Nous proposons également des pâtisseries bio, véganes, halal et casher. “

Voici l’ensemble de nos définitions sur la nutrition:

×
Besoin d'être contacté ?
Fermer

Pin It on Pinterest