La châtaigne – définition et propriétés

Définition châtaigne : la châtaigne en deux mots

La châtaigne est le fruit du châtaignier. On appelle également « marron » le fruit du châtaignier cultivé, que l’on vend chaud en hiver. Les marrons chauds font le délice des enfants aux mains glacées, et les marrons grillés ou cuits à la braise forment des souvenirs mémorables. C’est ce qui caractérise la châtaigne : son goût inoubliable, sa consistance parfaite, et son odeur très agréable. C’est également un fruit beaucoup plus polyvalent qu’on ne l’imagine. Bien maîtrisée, la châtaigne sait se montrer raffinée, voire somptueuse. Nous utilisons la farine de châtaigne dans certains de nos produits.

L’utilisation de la châtaigne ne date pas d’hier. Bien avant l’apparition des premiers hommes, la châtaigne faisait partie des ressources naturelles. Ses premières traces ont été estimées datant de l’ère tertiaire. Récoltée dès l’apparition d’humanoïdes de type « homo », son exploitation est restée marginale, lorsque ces ancêtres des humains n’étaient pas cultivateurs, mais chasseurs. Ils se nourrissaient de la cueillette des fruits, légumes et tubercules qui poussaient spontanément. Comme ils étaient soumis aux aléas de la nature, ils savaient déjà apprécier les vertus de la châtaigne. Ce n’est qu’au Moyen-Âge que son utilisation devient plus régulière. Cette période est d’ailleurs riche en enseignements sur l’utilisation des céréales, tout autant que des plantes, légumes, légumineuses et fruits. En effet, au Moyen-Âge, la châtaigne a été utilisée sous forme de fruit, ou sous forme de farine de châtaigne, dans les périodes de famine, et pour survivre aux rigueurs de l’hiver. Les êtres humains l’ont alors cultivée, étudiée, et l’ont également testée dans leur pharmacopée. Les médecins et les sages-femmes de l’époque avaient constaté que la châtaigne est un aliment sain, en plus d’être délicieux.

La connaissance d’aliments naturels comme la châtaigne s’est perpétuée jusqu’à notre ère, où sa culture s’est considérablement intensifiée. On constate toutefois une baisse de son utilisation dans les recettes de tous les jours. Cette baisse de consommation est notamment liée à une réduction du nombre de céréales, de fruits et de légumes proposés sur les marchés. C’est regrettable, car la châtaigne est un aliment excellent. Et l’on sait aussi qu’il faut varier son alimentation. Les générations précédentes disposaient d’un très vaste choix, qu’il est important de retrouver. Pour bénéficier de tous les nutriments nécessaires à la croissance des enfants et des adolescents, puis à la santé des adultes, il est important de découvrir ou redécouvrir des fruits, des plantes et des céréales à forte qualité nutritive.

C’est ainsi que Greenberry, fidèle à sa philosophie d’innovation dans le respect de la haute tradition de la pâtisserie française, a décidé de réhabiliter la châtaigne, en mettant au point de savoureux desserts.

greenberry - châtaigne

Greenberry s’est longuement impliqué dans les propriétés de cette farine, afin de l’assimiler dans plusieurs de ses recettes. La châtaigne détient un goût atypique qui réveille les papilles. Sa saveur tendrement amère permet de la marier avec bon nombre de farines sans gluten, afin de proposer une variante de recettes sans gluten, véganes ou encore sans le moindre allergène, soit hypoallergéniques. La châtaigne convient aussi pour les personnes qui suivent un régime alimentaire particulier, que ce soit pour des motifs de santé ou religieux.

Se nourrir partiellement avec de la farine de châtaigne permet d’optimiser de nombreux points sensibles de notre corps, à commencer par le cholestérol : de nombreuses études ont confirmé les bienfaits de la châtaigne sur les zones cardiovasculaires, sur le diabète de type 2, ou sur les calculs biliaires chez l’homme.

Championne toutes catégories des oléagineux, la châtaigne contient au moins deux fois plus de glucides que la grande majorité des fruits à écales (appelé aussi fruits à coque) tels que noix, noisettes, et amandes. Des études sont en cours pour déterminer si la consommation de la farine de châtaigne cuite permet de soulager les maux de l’intestin, ce qui doublerait son importance dans une alimentation sans gluten et sans allergènes.

 

Petit rappel des propriétés contenues dans la châtaigne :

  • Farine sans gluten,

  • Contient du manganèse : agit à titre préventif contre les dégâts potentiels causés par les radicaux libres,

  • Contient du cuivre : le cuivre est utile pour la structure et la réparation des tissus nerveux et musculaire,

  • Contient également du phosphore (santé des os et des dents, tissus osseux), du fer (circulation de l’oxygène, ainsi que formation des globules rouges ), de la vitamine B1, B2, B6, et de la vitamine C,

À lecture de tous ces bienfaits, rater nos pâtisseries à la châtaigne serait un péché… Si vous aimez les bons gâteaux, si vous avez la nostalgie de la crème de marrons qui enchantait vos goûters, si vous avez gardé en tête ces délicieux marrons chauds qui réchauffaient vos petites mains d’enfant, nos pâtisseries à la châtaigne vous combleront. Et, si vous n’avez jamais mangé de gâteaux à la châtaigne, c’est l’opportunité de les goûter.

 

Retrouvez nos autres articles sur les ingrédients et farines utilisés par Greenberry:

×
Besoin d'être contacté ?

Pin It on Pinterest